Le hamburger du corbeau – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


burger-957227_640

Le hamburger du corbeau

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 9 août 1992 à 23 h 00
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 4 min 34 s
Enregistrement : ROY0001CT

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 1992 et 2017

____________

(Une nourriture pour Dieu.)

2 Le corbeau!

Le corbeau oint et guidé de Dieu

allait chercher de la viande qui appartenait à d’autres, puis, du pain

qu’il apportait ce morceau de viande et ce morceau de pain à l’homme de Dieu tous les jours.

Est-ce que Dieu peut faire?

Est-ce qu’il y a quelque chose de trop dur pour Dieu?

Est-ce qu’il y a quelque chose trop dur pour votre Dieu?

Est-ce qu’il y a quelque chose de trop dur pour lui, pour vous bénir?

10 Regardez mon oint dans le désert, hein, béni par l’oiseau. Je ne trouvais pas d’homme, ni de femme, qui avait pu obéir,

11 lui apporter un morceau de viande, puis un morceau de pain, un hamburger. Hein.

12 Il n’y avait personne qui pouvait m’écouter, mais l’oiseau, le corbeau,

13 que l’Éternel avait mis sa main sur cet oiseau, afin qu’il aille chercher un morceau de viande,

14 afin qu’il aille chercher un morceau de pain, pour qu’il vienne servir mon oint.

15 Êtes-vous mes oints ce soir? Êtes-vous mes oints ce soir? Êtes-vous mes oints?

16 Si vous vous compter mes oints ce soir,

17 si vous vous regardez comme mes oints, ma race élue, mon peuple, un sacerdoce royal, oui,

18 si vous vous reconnaissez ce soir comme un oint,

19 prenez l’exemple de mes anciens prophètes, est-ce que je les ai laissés mourir?

20 Est-ce que j’ai laissé mourir la petite veuve?

21 Est-ce que je les ai laissés crever?

22 Non, mon oint s’est levé après ça, puis il est allé voir la veuve avec son enfant,

23 qu’elle allait faire son dernier gâteau, et puis ensuite s’étendre, puis mourir.

24 Est-ce que j’ai laissé mourir cette femme qui a servi mon oint?

25 Quiconque sert mon oint, quiconque a servi mon oint,

26 j’étais là et je l’ai servi et secouru.

27 Même la prostituée, même la prostituée arabe, même la prostituée,

28 je l’ai sauvée, elle et sa famille

29 parce qu’elle a servi mes oints, parce qu’elle a pris soin de mes oints.

30 J’ai même pris soin à sauver une prostituée

31 parce qu’ils ont servi mes oints, parce qu’ils ont caché mes oints.

32 Êtes-vous mes oints ce soir? Êtes-vous mes oints, dit l’Éternel?

33 Êtes-vous mes oints? Êtes-vous mes oints?

34 Fouillez dans mes Écritures. Recherchez la vérité.

35 Prenez l’exemple qui fera que votre foi,

36 elle sera bénie en lisant ce que j’ai fait pour mes oints.

37 Êtes-vous mes oints?

38 Si vous êtes mes oints ce soir, croyez-vous que j’ai changé? croyez-vous que j’ai changé?

39 Je suis le Dieu qui sera toujours le même hier, aujourd’hui et pour toujours : je ne change pas.

40 Si j’ai pu nourrir dans ces temps-là,

41 afin de sauver mes oints, mon oint, mon serviteur, puis ceux qui servaient mes oints,

42 si j’ai pu les secourir, les nourrir, les garder, les protéger de la famine,

43 eh bien, encore aujourd’hui ne suis-je pas

44 le même Dieu d’Élie? le Dieu de la petite veuve? le Dieu de la veuve qui a servi mon oint? N’est-ce pas?

45 Ne suis-je pas ce Dieu-là? Ne suis-je pas le Dieu que, hein, qui a fait en sorte

46 que Noé soit sauvé? qu’Énoch puisse être enlevé? qu’Élie même ait été enlevé?

47 Enfin! Est-ce que je suis ce Dieu? Reconnaissez-vous que je suis ce Dieu-là?

48 Me reconnaissez-vous?

49 Dépouillez-vous à soir!

50 Démontrez que vous êtes sur le même niveau de chaque frère et soeur qui ont couru à se dépouiller à soir pour mon nom,

51 pour que mon oint puisse être vraiment élevé et gardé vivant, afin que son gosier soit ouvert quotidiennement,

52 afin de me faire connaître à un peuple perdu ici dans votre province,

53 afin de me faire connaître que je suis un Dieu, une flamme, un feu consumant,

54 –Ah, qu’allez-vous faire?–

55 un feu dévorant, un feu dévorant. Je suis un Dieu, un Dieu que ma Création ne connaît pas.

56 Par vos offrandes, par votre culte agréable,

57 présentez à moi ce soir, présentez à votre Dieu, présentez-moi votre offrande, un sacrifice, un sacrifice, là.

58 Présentez vos corps un sacrifice vivant, agréable à soir et saints à Dieu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s