Les finances de Dieu – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


 wicker-fence-1319080_640
 

Les finances de Dieu

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 16 février 1994 à 19 h 30
Sainte-Agathe-des-Monts (Québec) CANADA
Durée : 6 min 58 s
Enregistrement : AAM0009CT

Enregistrements, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication par
Guylaine Roy (GROY) © 1994 et 2017

________________________

1 (Les offrandes.)

2 Ainsi parle l’Éternel, ton Dieu, ce soir :

3 Mon peuple,

4 Je vous ai parlé individuellement et maintenant je vous parle à tous :

5 Soyez très attentifs, dit l’Éternel, votre Dieu.

6 Ce ministère qui est dans vos mains, ce ministère qui est ici en votre présence ce soir,

7 financièrement, il est rendu dans une sensibilité très sensible.

8 Il faut que toute personne…

9 Vous qui êtes ici, dit l’Éternel, votre Dieu, ce soir, regardez-vous

10 comment vous ne manquez pas de bénédictions.

11 Vous ne manquez pas de santé, et si votre corps est atteint, les réunions sont là.

12 Si les réunions ne suffisent pas, je parle à mon oint afin qu’il y ait une réunion qui s’établisse pour vous.

13 Mais ce ministère, ce seul ministère que j’ai, dit l’Éternel, votre Dieu,

14 ministère de sainteté, de pureté, de perfection…

15 Ce ministère-là en 1994 que nous sommes aujourd’hui, dans le mois de février,

16 il est dans une sensibilité très, très, très délicate, qui fait que le ministère est à un tel point

17 qu’il ne peut presque plus avancer à cause du manque de finances.

18 D’entre vous, mes enfants, mon peuple, mes brebis que j’ai placé mon Esprit sur vous avec jalousie,

19 il faut que vous preniez à coeur de garder ce ministère-là à l’oeuvre.

20 Ça ne peut plus continuer à faire que ce ministère…

21 Il ne pourra plus trop souffrir financièrement et que ça ne se replace pas.

22 C’est très sensible, dit l’Éternel, votre Dieu ce soir.

23 Et d’entre vous, vous êtes capables de mettre la main, d’aller chercher des finances.

24 Je vous ai bénis. Je vous ai bénis. Vous êtes bénis.

25 Vous êtes confortables. Vous ne manquez de rien.

26 Il y en a dans ce ministère-là qui se sont égorgés financièrement, qui sont pris financièrement

27 parce qu’ils ont tout mis dans les offrandes, tout; ils en arrachent même, mais ils n’arrêtent pas de donner pareil.

28 Il y en a d’autres ce soir, je vous parle d’aller chercher des finances

29 pour garder ce ministère-là à fonctionner.

30 J’ai bien dit à fonctionner, dit l’Éternel, votre Dieu ce soir.

31 Allez chercher les finances dont vous êtes capables d’aller chercher.

32 Vous avez le pouvoir d’aller en chercher. Ne laissez pas mourir ce ministère-là.

33 Ne laissez pas mourir ce ministère-là. Ne laissez pas mourir ce ministère-là.

34 Il est très sensible : il tient à un fil.

35 Gardez ce ministère-là pour vous, pour votre âme, pour vos enfants.

36 Travaillez à garder ce ministère, pour que vous entendiez la Parole prêchée,

37 pour pas qu’arrive un jour que vous soyiez privés d’entendre

38 à cause qu’il faudrait que j’envoie mes oints ici, à gauche, à droite

39 pour trouver des finances ou quoi, dit l’Éternel, votre Dieu ce soir.

40 Placez-vous dans la position d’aller chercher des finances. Allez chercher des finances, faites-le ce soir.

41 Les besoins de ce ministère-là pour qu’il fasse juste continuer jusqu’à samedi,

42 des milliers de dollars qui manquent, spécialement depuis le premier janvier, le ministère est frappé.

43 Ce soir, je vous parle parce que vous êtes mes enfants. Je ne parlerais pas à des bâtards, je parle à mes enfants, à mes fils.

44 Je vous ai bénis, servez-moi avec. Je vous ai donné la santé, servez-moi avec.

45 Je vous ai donné des habitations, servez-moi avec.

46 Je vous ai donné un emploi, servez-moi avec, dit l’Éternel, votre Dieu.

47 Faites ce soir, faites ce soir, vous avez le pouvoir de faire, faites ce soir, dit l’Éternel, votre Dieu.

48 Faites ce soir, je ne vous promets pas mercredi prochain.

49 Je ne vous promets pas des mois à l’avance. Je ne vous promets pas des années à l’avance.

50 Prenez soin de ce ministère-là. Prenez-en soin. Allez chercher des finances, vous en êtes capables.

51 D’entre vous, vous êtes capables d’aller chercher des milliers de dollars : remettez-le après. Prenez soin de ce ministère-là.

52 Je vous ai bénis. C’est moi qui vous ai bénis. Dit l’Éternel, votre Dieu : «C’est moi qui vous ai bénis.»

53 C’est moi qui vous ai donné la maison que vous avez. C’est moi qui vous ai donné l’appartement que vous avez.

54 C’est moi qui vous ai donné les meubles que vous avez. C’est moi qui vous ai donné l’ouvrage; c’est pour ça que vous avez toutes ces choses.

55 C’est moi qui vous ai donné la santé; d’entre vous, il y en a qui seraient morts.

56 Vous seriez morts de ce qui vous a frappé dans votre corps.

57 À cause de la prière de ce ministère-là, de mes oints saints et purs,

58 et parce que vous vivez purs aussi, c’est réel,

59 mais pensez-y,

60 c’est à cause de ce ministère ici que vous avez appris à m’atteindre.

61 Prenez-en soin, gardez-le, dit l’Éternel, votre Dieu. ©

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s