Avec liberté, ni contrainte – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


calculation-390319_640
Avec liberté, ni contrainte

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 14 février 1999 à 13 h 30
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 9 min 23 s ROY0026CT

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 1999 et 2016

________________________

1 (Premières paroles manquantes.)

2 …devant un frère, mais qui s’est humilié jusqu’à la mort.

3 Oui, je vous ai envoyé le Véritable, je l’ai envoyé une seule fois, dit l’Éternel, et en Lui, je vous ai donné la Vie à tous.

4 Reconnaissez la miséricorde qui vous a été accordée. Reconnaissez d’où je vous ai tirés, d’où je vous ai sortis.

5 Oui, reconnaissez le grand prix que j’ai payé en envoyant mon Fils qui était auprès de moi, dit l’Éternel.

6 Il était auprès de moi et je vous l’ai envoyé, dit l’Éternel, votre Dieu.

7 Alors aujourd’hui, démontrez, démontrez-moi votre amour encore une fois.

8 Oui, je sais que certains d’entre vous l’ont démontré à plusieurs reprises

9 et vous serez récompensés pour chacune de ces reprises où je vous l’ai demandé,

10 mais à chaque fois que je vous appelle, répondez-moi, dit l’Éternel,

11 et aujourd’hui encore, je vous le rappelle, je vous appelle;

12 car à qui d’autre puis-je adresser cette requête si ce n’est à mes enfants?

13 Je ne l’adresserai point aux gens du dehors, je ne les connais pas

14 et je ne veux pas être servi par eux;

15 car je refuse des holocaustes avec des mains remplies de sang.

16 Vous avez eu les mains lavées! par le sang de mon Fils : Jésus bien-aimé,

17 et c’est par ces mains pures que je désire des offrandes et des holocaustes;

18 et les holocaustes que je vous demande, c’est l’obéissance.

19 Voici l’holocauste en lequel je prendrai plaisir, dit l’Éternel, votre obéissance.

20 Et je demande aujourd’hui, encore une fois de vous humilier, de vous approcher de moi et,

21 de regarder en vous-mêmes ce que vous pouvez faire pour cette maison.

22 Je ne suis pas en procès avec vous; car vous m’avez déjà donné

23 au-delà de vos propres moyens dans bien des cas, dans bien des brebis; mais ne vous justifiez pas.

24 Certains d’entre vous sont à se justifier de ce qu’ils m’ont apporté il y a longtemps.

25 Je suis un comptable et je comptabilise sur votre compte et je me rappelle de chacune de vos offrandes

26 et de chaque sous noir, de chaque dîme, de chaque centuple, que vous m’avez apporté.

27 La mesure que vous m’avez versée, je m’en souviens.

28 L’abondance de votre coeur a été comptabilisée, je m’en souviens en toutes choses.

29 Vous, vous n’avez pas cette mémoire; mais moi, je n’oublie rien, dit l’Éternel.

30 Je n’oublie absolument rien de tout ce que vous avez fait depuis le premier jour où je vous ai appelés.

31 Aucun homme sur cette Terre ne se souviens comme moi. J’ai la mémoire; car la mémoire est une faculté que je vous ai donnée.

32 Ne l’oubliez pas : je suis le Créateur de la mémoire;

33 et ma mémoire est éternelle, et ma mémoire est infaillible; car elle est à l’image de ma gloire.

34 Et je vous le rendrai selon l’abondance de votre propre coeur.

35 Vous serez jugés par votre propre coeur; car c’est de votre coeur que l’abondance coule jusqu’à moi, dit l’Éternel.

36 Bâtissez non pas pour des choses qui périssent, mais bâtissez en moi, dit l’Éternel, sur les fondations que je vous ai enseignées dans ma Parole.

37 Et je ne vous oublierai point, dit l’Éternel, je ne vous ai jamais oubliés et je ne vous oublierai point.

38 Je ne vous oublierai pas, dit l’Éternel. Vous ai-je déjà demandé ce que vous ne possédiez pas?

39 Si vous avez le zèle d’aller le chercher pour moi, vous en serez remerciés; car je n’oublie point, dit l’Éternel.

40 Aujourd’hui, je vous rappelle que je suis un Dieu qui n’a jamais oublié et qui n’oubliera jamais

41 tout ce que vous faites pour cette maison, mais je ne compatis point à vos faiblesses.

42 Je suis un Dieu qui vous émonde afin que vous prospériez et que vous ayiez en abondance, dit l’Éternel, en toutes choses.

43 Même si Satan vient pour essayer de vous ébranler, ma promesse demeure.

44 Si certains d’entre vous sont abattus, je les relèverai. Si certains d’entre vous sont dépouillés, je les multiplierai.

45 Si certains d’entre vous sont dans la faiblesse, je les fortifierai.

46 Si certains d’entre vous et beaucoup d’entre vous ont des besoins, je les comblerai;

47 mais l’incrédulité et le doute font la guerre à ma propre main.

48 Croyez seulement, dit l’Éternel, espérez en moi, invoquez-moi, criez à moi, jeûnez, priez,

49 rapprochez-vous de moi, dit l’Éternel, attachez-vous à moi,

50 oui, invoquez-moi, regardez et je vous nourrirai.

51 Je vous nourrirai de tout ce que vous avez besoin, de la Parole, des choses passagères, mais surtout des choses éternelles;

52 car je sais que vous avez besoin de ces choses passagères sur cette Terre,

53 mais je vous l’ai déjà dit et je vous le répète, rapprochez-vous de moi et je me rapprocherai de vous.

54 Recherchez le royaume de Dieu et sa justice et vous connaissez la suite, je l’ai écrit en vous.

55 Soyez donc mes imitateurs. Recherchez la justice qui est dans ma Parole

56 et je vous comblerai de toutes sortes de richesses en mon Fils bien-aimé.

57 Oui, je ne suis pas cet après-midi à quêter à mes enfants, je ne suis pas… comprenez-moi :

58 je veux simplement votre bien afin que j’aie de la joie et que vous soyez dans ma joie parfaitement.

59 Regardez-vous chacun d’entre vous;

60 ne regardez pas votre frère et votre soeur, mais regardez-vous, vous-mêmes;

61 car je ne parle pas à votre frère, c’est à vous-mêmes que je parle ce soir, cet après-midi.

62 Oui, aujourd’hui, avant que cette journée ne se termine,

63 examinez-vous et apportez ce que vous avez, ce que vous trouverez en vous.

64 Regardez comme… regardez, examinez-vous à l’instant même. Regardez bien, chacun d’entre vous.

65 Ce n’est pas une compétition : regardez, faite ça individuellement, en secret avec votre Dieu.

66 C’est Dieu Lui-même qui vous le demande cet après-midi.

67 Ce n’est même pas mon oint qui vous adresse la Parole. Lui, il vous l’a assez demandé aujourd’hui;

68 et lui-même, je connais son coeur, ça le déchire en-dedans de lui de vous le redemander et de vous le redemander;

69 mais c’est moi, l’Éternel Dieu, qui vous le demande avec mon Fils Jésus aujourd’hui. Ne pensez pas à demain.

70 Ne pensez pas à la semaine prochaine. Ne pensez pas au budget de la semaine passée. Ne pensez pas à celui de la semaine prochaine.

71 Aujourd’hui, aujourd’hui, mes fils et mes filles,

72 j’ai besoin de vous aujourd’hui; je vous le demande avec liberté, ni contrainte.

73 Réjouissez-vous, réjouissez-vous de me servir, dit l’Éternel, et j’aurai de la joie avec mon Fils de vous avoir choisis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s