Où est ta pensée? – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


balloon-912807_1280

Où est ta pensée?

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 23 juillet 2000 à 13 h 30
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 7 min 2 s Enregistrement: ROY0029CT

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 2000 et 2016

________________________

1 Où est votre pensée aujourd’hui? Où est-elle, votre pensée? Où est votre pensée, dit l’Éternel, votre Dieu?

2 Où est la pensée sur moi, dit l’Éternel, votre Dieu? Où est la pensée, dit l’Éternel? Où est votre pensée?

3 Où est votre cœur, votre cerveau, votre pensée, votre esprit?

4 Ah, dit l’Éternel, votre Dieu après-midi, mon peuple, à quoi penses-tu? à quoi penses-tu?

5 Où est ton esprit? Où est ton esprit? Où est ton esprit?

6 Où est ton esprit présentement, dit l’Éternel? Où est-il? Où est-il, ton esprit?

7 Où était-il hier, avant hier ou cette semaine? Où était ton esprit?

8 À quoi était occupé ton esprit, dit l’Éternel, ton Dieu? À quoi pensais-tu? À quoi méditais-tu?

9 À quoi était-tu à planifier, dit l’Éternel, ton Dieu? Où est ta pensée cet après-midi?

10 Comment regardes-tu cette maison, dit l’Éternel, ton Dieu? Comment la vois-tu cette maison, dit l’Éternel, ton Dieu?

11 Quelle est-elle pour toi, dit l’Éternel, ton Dieu? Est-ce que tu la vois comme le premier jour où tu l’as vue?

12 Comme le premier jour où tu l’as vue, dit l’Éternel, est-ce que ça a encore la même valeur à tes yeux, dit l’Éternel?

13 Comment la vois-tu, cette maison aujourd’hui, dit l’Éternel, ton Dieu? Comment la perçois-tu cette maison, dit l’Éternel, ton Dieu?

14 Ah, mon peuple, mon peuple, mon peuple,

15 Vous vous demandez souvent pourquoi tant de mes enfants m’abandonnent.

16 Ah, dit l’Éternel, votre Dieu, c’est la réponse pourquoi, pourquoi et pourquoi;

17 c’est parce que : Où est ta pensée?

18 Qu’est-ce qu’il y a dans ta pensée? Quels sont les objets de ta pensée?

19 À quoi penses-tu? À quoi médites-tu? À quoi es-tu à méditer?

20 À quoi es-tu à planifier, dit l’Éternel ton Dieu?

21 Ah, cette maison, tu n’en trouveras jamais ailleurs.

22 Tu n’en trouveras jamais ailleurs.

23 Toi païen, toi païen, toi descendance païenne, toi qui sors de la boue!

24 ah, si tu pouvais simplement sentir un peu ta misère,un tout petit peu même,–

25 ta misère où tu étais avant que tu mettes les pieds dans cette maison que j’ai plantée.

26 Cette maison que j’ai établie, cette maison que j’ai placée pour toi, elle est établie pour toi,

27 pour que mon oint… J’ai appelé mon oint de si loin pour l’amener ici

28 ouvrir cette maison, placer cette maison

29 pour que tu puisses entendre, que tu puisses voir de tes yeux, dit l’Éternel, ton Dieu, aujourd’hui.

30 Ah, il y a tellement, tellement, tellement de dévotion qui n’est pas là.

31 Il manque tellement de dévotion, dit l’Éternel, votre Dieu, à vous mes enfants.

32 Oui j’ai mes fils, mes filles, au large. Ah, j’en ai tellement au large.

33 J’en ai tellement qui sont au large, qui sont à sentir leur vomi,

34 ah oui, vous dit l’Éternel, ton Dieu, à sentir leur vomi.

35 Ils n’ont pas assez, ils n’ont pas assez de sens! dit l’Éternel,

36 de voir que leur vomi n’est pas sentable,

37 ah, au lieu de retourner et revenir vite dans ma maison, dit l’Éternel.

38 Ah, où est ta pensée?

39 Si la pensée de tous mes fils et mes filles était sur ma Parole,

40 ah, cette maison regorgerait de fils et de filles, ah, dit l’Éternel, votre Dieu.

41 Oui, mon fils aujourd’hui, ma fille aujourd’hui,

42 toi qui est ici, toi qui est encore présent, toi qui est encore présente,

43 à quoi penses-tu? à quoi médites-tu? à quoi planifies-tu?

44 Cette maison, n’est-elle pas la seule source de ta Vie?

45 Cette maison, n’est-elle pas la seule chose nécessaire?

46 Quand Marie s’est mise aux pieds de Jésus et que Jésus a répondu en son temps : «Une seule chose est nécessaire.»,

47 il parlait de cette maison, il parlait de la maison, la maison de l’Éternel oui,

48 afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison, comme dans Malachie, de la nourriture dans ma maison.

49 C’est ici où l’homme de Dieu se trouve pour que tu puisses entendre,

50 que tu puisses recevoir, que tu puisses nourrir ton âme, ton esprit, ton pauvre! esprit.

51 Oui ton pauvre esprit, quand il n’est pas nourri,

52 c’est un esprit qui est pauvre, c’est un esprit qui est à l’abandon, c’est un esprit qui est une cible au diable.

53 Ah mon peuple, mon peuple, mon peuple aujourd’hui, mon peuple aujourd’hui, mon peuple aujourd’hui,

54 je vous parle aujourd’hui, au petit, petit, petit, petit troupeau qui reste,

55 remplis ta pensée de ma Parole.

56 Aie les objets de ta pensée comme on le lit, comme tu le lis dans les Écritures.

57 Il faut que ce soit en toi ça : la pureté, la sainteté, la perfection, la joie, la paix;

58 en toi ça : ce qui est pur, ce qui est honorable, aimable, dit l’Éternel, votre Dieu, cet après-midi.

59 Mes enfants que je chéris, oui que je chéris,

60 mais je n’en ai plus autant que j’en avais à chérir, dit l’Éternel.

61 Mes enfants diminuent à cause de l’amour de ce monde.

62 Vous avez lu et vous lisez encore et vous entendez prêcher encore sur l’ancien,

63 mais en l’ancien, mon peuple, mon ancien peuple, mon peuple là-bas,

64 ils sont perdus aujourd’hui, perdus depuis des milliers d’années!

65 parce qu’ils aimaient leur chair et, ils aimaient leur ventre. Ils aimaient ce qu’ils voyaient.

66 Et même, ils aimaient ce qu’ils ne voyaient pas : ils le convoitaient.

67 Ils n’arrêtaient pas de convoiter, de chercher, de chercher et puis, de chercher, dit l’Éternel, votre Dieu.

68 Aujourd’hui, vous n’avez pas besoin de chercher : tout est là.

69 Contentez-vous de ce que vous avez et vous en aurez une récompense grande.

70 Ah, dit l’Éternel, votre Dieu, il n’y a rien de plus grand dans vous, en chacun de vous.

71 Cette maison, cette Parole que Marie s’est attachée à Jésus, c’était ça la chose nécessaire, ce Jésus.

72 Et aujourd’hui ce Jésus est encore ici, existant par la prédication, par la Parole dans cette maison! dit l’Éternel.

73 Attachez-vous! Attachez-vous. Attachez-vous tout de suite. Vite, n’imitez pas ceux qui sont au large.

74 Ne placez jamais vos yeux sur ceux qui sont au large;

75 car ils sont dans la peine, ils sont dans la peine, ils sont dans la tristesse, ils sont dans la tristesse;

76 ils ne vous le démontrent pas, mais tout est caché en arrière de leur peau dans leur visage.

77 Attachez-vous à moi et vous allez toujours avoir un visage rayonnant de joie;

78 vous l’avez lu, ils l’ont lu eux aussi, mais ils ont été à gauche, ils ont été à droite;

79 ils se sont fait prendre dans des pièges, des pièges de mon ennemi.

80 Qu’est-ce que vous avez dans votre pensée aujourd’hui? Allez-vous les imiter? Allez-vous aller vers eux?

81 Es-tu prêt à souffrir jusqu’au bout? à endurer jusqu’au bout? comme mon Jésus a enduré?

82 Il a choisi à aller jusqu’au bout, seul!

83 Placez dans votre pensée cette maison, qui est votre seul succès, dit l’Éternel, votre Dieu.

84 Je n’ai pas choisi des oints pour rien; je les ai plantés et c’est pour ça que vous ne les voyez jamais bouger.

85 Pourquoi je les ai plantés? Pour vous! C’est pour vous! C’est pour vous.

86 Je les ai créés comme ça. Je les ai établis comme ça. Je les ai formés comme ça.

87 Vous ne voyez pas de faiblesse en eux, pourquoi? Ils sont formés comme ça, pour vous!

88 Ils sont toujours déterminés, déterminés, déterminés, déterminés.

89 Vous voyez mon oint à travers ce pays, ce grand pays; il n’arrête pas.

90 Il n’arrête pas de les former de cette Parole, dit l’Éternel, votre Dieu.



 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s