Le plateau de l’élévation – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» par GROY


hand-427519_640

LE PLATEAU DE L’ÉLÉVATION

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 28 septembre 2014 à 20 h 03
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 35 min 8 s ROY0336R4P/CEL

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 2014 et 2015

________________________

1 (Paroles en langage céleste. Pleurs.)
Oui, oui, (Pleurs.) oui, oui, (Pleurs.) ainsi, oui, ainsi vous voyez, oui, vous voyez, (Pleurs.) vous voyez,

vous voyez autour, vous voyez autour, vous voyez le… le déluge.

4 Oui, oui, oui, (Pleurs.) vous voyez le déluge, le massacre.

Ah oui, oui, vous voyez, vous voyez les ravages. (Pleurs.)

6 Vous voyez les ravages, oui, (Pleurs.) ah, les ravages de mon ennemi.

Oui, mon ennemi, ah, ah oui, il me prend, oui, (Pleurs.) mes… mes enfants. (Pleurs.)

Ah, il me prend, ah, oui, oui, (Pleurs.) ah, ah oui, (Pleurs.) ah, il me… (Pleurs.)

Il me prend… (Pleurs.) ah, oui, il me… (Pleurs.) il me… (Pleurs.) il me prend… (Pleurs.)

10 Il me… (Pleurs.) oui, il me prend mes enfants, oui, mais, mais, mais, mais, mon Esprit est à travailler,

11 oui, à travailler jour et nuit, oui, oui, jour et nuit, afin de… de ramener, ramener, rassembler, oui,

12 oui, afin de mettre ensemble, (Pleurs.) mettre ensemble (Pleurs.) les parties de mon temple,

13 les pierres, oui, les pierres qui font l’ensemble de mon Esprit, de ma Parole, oui.

14 Oh, ainsi parle l’Éternel, votre Dieu :

15 Oui, mes fils, mes enfants, (Pleurs.) mes enfants, (Pleurs.)

16 oh, oui, écoutez-moi, oui, écoutez, ah oui, écoutez. (Pleurs.)

17 Écoutez, (Pleurs.) écoutez, écoutez. Oh oui agissez, oui agissez, selon mes ordonnances, oui.

18 Soyez attentifs, oui, (Pleurs.) attentifs, oui. (Pleurs.)

19 Si peu, si peu, si peu, si peu peuvent même entendre, entendre ma voix, ma voix, oui,

20 comprendre même, (Pleurs.) comprendre ce que je suis et ce que je tente de faire.

21 Oui, vous êtes mes enfants. Oui, je vous ai… je vous ai choisis, ah, choisis, oui,

22 oui, parce que vous êtes les choses folles, folles de ce monde, folles parmi ces gens,

23 parmi ces animaux, oui, ces bêtes des champs, ces bêtes! (Pleurs.)

24 Oh oui, ces bêtes! Ce sont des bêtes! du bétail! oh oui :

25 ils ne savent où ils vont, ils ne savent ce qu’ils font, ils ne comprennent pas (Pleurs.) l’ampleur de leurs actions.

26 Oui, ces gens qui sont au loin, que je tente de ramener,

27 oh, oh, ramener, ramener ce sel, oui ce sel, ce sel en eux,

28 oui, comment… comment ont-ils pu, (Pleurs.) comment ont-ils pu, oui, se laisser emporter,

29 oui, emporter, (Pleurs.) emporter, (Pleurs.) emporter par le courant, le courant, le vent satanique?

30 Oh, par ce vent, ce vent malicieux, ah, qui rôde et qui va dans les coins, afin de me prendre mes perles! (Manifestation de colère.)

31 afin de me prendre mes perles, les perles de ma couronne, oui, mes perles que je chéris avec tout mon amour,

32 tout mon amour, tout, tout, tout mon amour, mon amour.

33 Je les enveloppe dans mon amour. Je les chéris. Je les enveloppe. Oui, je les garde dans ma main.

34 Qui pourra les ravir de cette main? Eux-mêmes! Ah! Hein!

35 Ma main est là! (Main tenue dans les airs comme s’il y avait le plateau d’un serveur de table dans la main.)

36 Le fossé est là!

37 Hein! Oui, vous devez rester sur ce plateau! ce plateau! céleste.

38 Ah, comment ont-ils pu se commettre des actes impensables, inconcevables?

39 Comment se fait-il qu’ils sont rendus si loin? Ah! Ah! Ah, non! (Pleurs.) Ah, si loin, si loin, si loin!

40 Ça me… ça me tourmente. Oui, ces perles que j’ai choisies!

41 Ah, prenez garde à votre propre être, à votre propre chair.

42 Prenez garde que si vous êtes confiant de votre salut, que vous ne le soyez pas trop, de peur de tomber en bas de ce plateau.

43 Ah, mes enfants, (Pleurs.) mes enfants, (Pleurs.) mes enfants, (Pleurs.)

44 Ah, mes enfants, mes enfants, oui, venez là, venez, venez vers moi. Oui, attachez-vous à moi. Attachez-vous.

45 Comme le bébé du singe s’accroche aux poils de sa mère, accrochez-vous à moi d’une manière qui vous scellera. Oui, scellez-vous à moi!

46 Scellez-vous à mon Fils, Lui qui a tout fait pour vous, tout fait, tout ce qui pouvait être imaginable.

47 Il a payé. Oui, il a payé. Ce n’était pas une mort ordinaire. C’était mon Agneau! Mon Agneau!

48 Allons-nous le reconnaître, cet Agneau? cet Agneau qui s’est saigné! pour vous?

49 Ah oui, ces païens-là qui se moquent, ils se moquent;

50 mais soyez sans crainte, sans crainte, sans aucune crainte,

51 parce que, ils ne perdent rien, oh non, ils ne perdent absolument rien, absolument rien, pour attendre.

52 Ils ne perdent rien. Ils ne perdent rien, mais ils perdent mon PARADIS!!! Ils perdent ma paix.

53 Ils manquent mon amour, ma joie, oui, ma charité. Oui, ils perdent le… (Pleurs.) Ils perdent… (Pleurs.)

54 Ils m’obligent… (Pleurs.) Ils m’obligent à les punir. (Pleurs.)

55 Et quand ce n’est pas assez, ils m’obligent encore, et encore, et encore, jusqu’au temps qu’ils ne… qu’ils ne soient plus…

56 que les dommages soient si grands qu’il n’y a plus rien à récolter. (Pleurs.)

57 Oui, oui, oui, vous les voyez là. Oui, vous voyez, vous voyez les méchants.

58 Les méchants, les rebelles, les cous raides, les infidèles, les impies, oui, vous les voyez;

59 mais moi, je vous dis de regarder mon Christ. Mon Jésus, oui, regardez-le, regardez-le.

60 Jésus, regardez cet être éternel, oui, oui éternel, oui, parce que tous ces méchants ne sont que mortels! Ha, ha, ha! Oui, ils ne sont que mortels.

61 Ah! Ah, mes chéris! Ah! mes chéris! Ah, vous êtes un baume sur mon cœur, un baume sur mes plaies.

62 Oui, je livre un combat de tous les instants, oui, de tous les instants,

63 avec cet… ah oui, ah, cet espèce de… ah oui, ce… ce cou raide!

64 Oui, ce Satan et tous ses démons, ah, comment osent-ils se soulever contre moi?

65 Oh, comment osent-ils ces effrontés? 

66 Ces arrogants, comment osent-ils? Comment osent-ils?

67 N’est-ce pas moi qui ai créé cette Terre? 

68 N’est-ce pas moi qui ai instauré les anges? Ah, oui! Oh, oui!

69 Comment des cornes ont pu émerger de mes brebis? Comment cela s’est-il produit?

70 Oui, le malin est venu cogner, qu’est-ce que la brebis a fait?

71 a-t-elle ouvert pensant pouvoir se prémunir, être meilleure que les ruses de Satan?

72 C’est pourquoi je vous dis prenez garde de ne pas tomber si vous vous croyez à l’abri

73 parce que nous sommes tous, oui, vous êtes tous, mes enfants, à vous battre.

74 Je suis tellement, tellement fier. Je suis tellement fier, oui mes enfants, tellement fier oui, et je veux que ça le reste.

75 Hein. Je veux être capable de dire de chacun de vous : Tu es ma fierté! Tu es ma gloire!

76 Tu es tout ce que je glorifie, oui, ma Parole.

77 Oh, ainsi parle l’Éternel, ainsi parle l’Éternel :

(Bruit d’un phénomène dans le ciel.)

78 Les cieux vont s’enflammer! 

79 Oui, les cieux s’enflammeront, ah, au grand désarroi de ces païens.

80 Ah, je suis rempli de colère et rempli de tristesse à la fois.

81 Mes fils, quand vous verrez mes châtiments, quand vous verrez mes châtiments prendre place, s’écraser sur l’homme rebelle,

82 vous vous rappellerez, oh oui, vous vous rappellerez, que je suis votre Dieu, que je suis.

83 Je suis votre maître fidèle en toutes choses! Ainsi, je demande la même chose de votre part.

84 N’est-ce pas un contrat équitable, après avoir sacrifié mon Fils en plus?

85 Rappelez-vous du plateau. Rappelez-vous du plateau.

(Élévation de la main-plateau dans les airs.)

86 Ce plateau vous soutient tous. Je peux l’élever et je peux l’abaisser.

87 Prenez garde, prenez garde, prenez garde, mes enfants. combien de fois devrais-je le dire?

88 Soyez vigilants comme la sentinelle qui regarde tout autour et qui sent, qui ressent, voit, entend, tous les dangers

89 et, prend les mesures pour les éviter, si ce n’est pas de les neutraliser. Ah!

90 Donc, le plateau, je ne demande qu’à faire ça (Élévation de la main-plateau pour que le plateau soit plus haut dans les airs.) Vous le savez que mon bras, il est bien plus long que ça.

91 Ne le savez-vous pas, mes enfants, ce plateau, je le veux le plus haut possible, le plus en hauteur possible, oui.

92 Oui, je le veux pour servir à ma gloire. Ah, ah oui, je suis dans une joie, oui.

93 Mes enfants, travaillez, travaillez, planifiez, allez chercher les ressources, les stratégies,

94 tout ce qui vous semble et ce que je vous donnerai comme inspiration pour atteindre ce niveau d’élévation.

95 Je vous veux là. (Démontrant la main-plateau au plus haut niveau dans les airs.)

96 Oui, je vous veux là. Oui, puis si je suis obligé de baisser mon plateau,

97 ah, ah, ah, de baisser ce plateau, c’est comme… c’est une torture pour vous et pour moi.

98 Ne préférons-nous pas la fierté, la gloire, que vous pouvez me donner

99 et la victoire que je peux vous accorder, oui, avec cette épée et avec toutes les armes de mon Esprit?

100 Oh, qui pourra se mettre dans mon chemin? Ha, ha!  Qui? Qui osera? pour nuire à mes perles? Qui?

101 Oh! Personne! Et même s’il y en avait un, je l’exterminerais,

102 afin que vous tous, mes pierres précieuses, ah, cette richesse inestimable, puissent être ma gloire

103 et ma fierté de voir, de voir un peu d’intelligence dans vous tous,

104 oui, de voir cette intelligence, de voir ce bon sens, le sens qui vous a été donné, le sens, oui, ce sens

105 que vous ne trouverez nulle part ailleurs! Ah, il est ici mon sens.

106 L’intelligence, la connaissance, tout est ici, tout est là à portée de main;

107 vous n’avez qu’à tâcher d’avoir mon Esprit en vous et de cette manière, vous efforcer, ah, vous efforcer à atteindre

108 de nouveaux sommets, non pas pour vous glorifier, mais pour me remercier, afin que notre contrat soit respecté!

109 Oui, combien, combien encore, ah, ont dé… défait, dessoudé, déchiré, mon alliance, mon alliance, mon alliance,

110 cette alliance parfaite sans soudure, hein, sans soudure, parfaite, scellée par mon fils Jésus-Christ.

111 Oui, oui, oui, mes enfants, rappelez-vous de tout ce que je vous ai dit.

112 Entretenez cette Parole en vous, sur votre cœur, sur votre tête, sur votre Esprit, sur tout votre corps qui m’appartient.

113 Vous n’êtes pas maîtres de vous-mêmes. Oui, mes fils, vous êtes mes soldats.

114 Femmes et hommes et enfants, vous êtes tous mes soldats

115 et j’attends de la fidélité, de la loyauté, du dévouement ainsi que de l’humilité

116 afin que vous ne fassiez pas comme Satan, à commencer à perdre la tête.

117 Ah, mes fils, mes filles, allez ce soir, allez, allez, allez, allez, continuez à pousser.

118 Oui, on continue à pousser, pousser, pousser. Chacun pousse un objet différent.

119 Oui, nous avons tous des poids différents, mais ce que je vous dis,

120 c’est que en chacun d’entre vous, il y a la force de mon Fils,la force de ma Parole, de mon Saint-Esprit,

121 qui vous donne la force à chacun d’entre vous accordée gratuitement par vos oeuvres,

122 afin que vous ayez la force de pousser, oui, de pousser encore,

123 et de pousser, pousser, pousser, pousser, jusqu’au temps de mon Fils.

124 Oui, poussez, ah, poussez, poussez, poussez, poussez.

125 Ne croyez-vous pas que je pousse avec vous? Hein? Bien sûr que je pousse avec vous!

126 Jour et nuit, je suis à passer, ah, à cerner, ce monde,

127 afin de trouver la bénédiction pour mes fils, oui, cette bénédiction qui vous revient de droit.

128 Oui, mes fils, continuez à pousser.

129 Ah oui, on pousse et on pousse, et là on a mal et on se sent tout croche et on se sent faible,

130 mais là on pense à Jésus-Christ, à Jésus qui est mort sur la croix même s’il ne voulait pas y aller,

131 et on pousse, et on pousse, on pousse, on pousse, on pousse, on pousse, on pousse.

132 Oui, on pousse, on pousse, parce que, sinon, sinon, on arrête de pousser.

133 Ben, oui, on arrête de pousser. On arrête! On s’en va! On va où là? Hein?

134 On va où si on arrête de pousser? Ha, ha! Ha, ha, ha! On va où?

135 Se faire bouffer par les chiens? par les chacals, par toutes les rapaces et les requins?

136 Ah, mes fils, ah, il y a une protection en moi, là, que vous ne pouvez concevoir.

137 Cette protection-là, vous devez la garder. Il est primordial de la garder,

138 afin que, quand vous poussez, là, que vous soyez sans crainte

139 que mon homme, que mon Fils, que mon Saint-Esprit, tous mes anges et mes serviteurs,

140 Ha, ha, ha! seront là à vous servir, à vous aider, vous conseiller, oui, à faire ce qui doit être fait

141 dans ma Parole! Ah, c’est là le détail que certains oublient.

142 Comment peuvent-ils oublier? Ils n’oublient pas! Ils n’oublient pas :

143 je les empêche d’oublier, je les empêche de cacher ça dans un coin.

144 Et quand ils ont assez souffert, quand ils se sont haïs assez, là,

145 s’ils ont encore assez un cou pas trop raide, là,

146 qu’il y a encore quelque chose à faire, là, eh bien, ils reviennent icitte.

147 Ils reviennent ici. Ils reviennent parmi mes justes, parmi mes fils.

148 Oui, ils reviennent parce qu’ils voient. Ils voient. Ils voient.

149 Ce n’est plus seulement une vue extérieure, ils le vivent dans leurs entrailles à quel point la vie est cruelle.

150 Suis-je cruel envers vous?

151 Je ne demande que des petites choses, qui, je l’avoue, ne sont pas nécessairement faciles, mais qu’y a-t-il d’autres?

152 Qu’y a-t-il d’autres? Y a-t-il autres choses ici, sur cette terre maudite?

153 Oui, depuis des siècles, ils me dardent, oui, ils me niaisent. Ils me niaisent.

154 Ils croient… ils croient que je ne suis que bon, patient, plein de charité et de bonté,

155 mais, mais, mais, mais, mais, mais, mais, mais, mais! mon Fils va revenir.

156 Ha, ha! Il reviendra!

157 Et quand ce jour arrivera, mes justes, là, ils monteront dans mon char.

158 Ils viendront dans mon lieu caché. Ha, ha, ha! Ils viendront dans ces lieux cachés de tous.

159 Ah, ils savoureront de leurs entrailles, ah oui, ils savoureront un festin éternel, ah oui.

160 Les choses de cette terre, elles sont de passage, passagères.

161 Passagères! Oui, en un souffle, elles sont parties.

162 Et ensuite qu’elle sont parties, après qu’elles sont parties, il reste l’Éternel.

163 Ah, mes fils, sortiez d’ici ce soir avec cette vision de discipline d’être

164 Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou! Tchou!

165 comme une armée bien synchronisée qui marche vers leurs objectifs.

166 Sachez, sachez, sachez, que vous devrez aller en paix, dans ma paix intérieure,

167 afin de rester dans ma Parole,

168 afin que vous savouriez les délices et les bénéfices de cette élévation. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s