Cette digue en vous – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» par GROY


kolnbrein-dam-593239_640CETTE DIGUE EN VOUS

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 12 octobre 2014 à 21 h 16
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 14 min 32 s ROY0337R4P/CEL

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 2014 et 2015

________________________

1 Vous êtes venus à mon rendez-vous!

2 Mes fils, oh, mes filles, vous avez répondu à l’appel, vous avez répondu à mon appel.

3 J’ai stimulé mon fils. Oui, je l’ai stimulé, je l’ai utilisé.

4 Oui, mon vaillant, mon guerrier, oui, je t’ai utilisé, oui, afin de rassembler mes fils.

5 Oh, mes fils, mes filles, fortifiez, oui, oui, mon feu.

6 Fortifiez, là, les parties de vous, là, les parties de votre muraille qui peuvent faillir.

7 Oui, ces parties de vous, ces parties, oui, les petites craques, les petites failles, les petites…

8 Bouchez les trous, oui, afin que cette muraille, cette digue, oui, cette partie de vous,

9 que tout soit, votre entraille, votre âme, soit scellée, oui, afin que, il n’y ait pas de fissure qui puisse,

10 ah oui, faire craquer, craquer ce vase, ce vase d’honneur, le vase de mon honneur, oui.

11 Oui, mes enfants, ah, mes enfants,

12 Merci! Merci! Merci! Merci! Merci! Merci! Merci!

13 Et encore : Merci! Merci! Merci!

14 Mon âme est remplie d’allégresse. Oui! Alléluia! Alléluia!

15 Mes fils ont répondu à l’appel. Mes brebis sont venues. Elles sont venues à moi, à moi, dit l’Éternel, à moi, à moi. Alléluia. Alléluia.

16 Oh, oh, mes enfants, ah, ah oui, oui vous avez répondu à l’appel, à cet appel céleste,

17 ah oui, ah oui, cet appel, afin que je vous fortifie, afin que vous soyez élevés, oui, oui, mes fils, mes filles.

18 Ah, prenez… prenez mon joug et suivez mes instructions, ah oui, ah, ah.

19 Ah oui, mon Fils est venu, oui, afin de vous, vous donner accès à moi, à moi,

20 oui, afin que mes bénédictions, oui, oui, que vous puissiez avoir accès à mon… ah, à mon lieu, à ce lieu, oui,

21 que j’ai instauré, que j’ai installé, que j’ai préparé pour mes… mes brebis, mes brebis, mes brebis, mes brebis!

22 oui, oui, celles qui sont fidèles en toutes choses, à mes commandements.

23 Oh, mes enfants, oui, oui, mon coeur, mon âme, oui, est rassasié.

24 Oui, comme lorsque Job a connu, a soutenu mon joug, oui, tenez, vous aussi tenez bon.

25 Tenez bon, tenez devant mon ennemi, tenez, et si la faiblesse faille afin que tout soit étanche,

26 oui, que tout soit étanche, afin que cette digue céleste, cette digue en vous, ah oui, qu’elle soit comme une armure, un bouclier,

27 oui, afin que vous arriviez devant l’ennemi et que vous le saigniez, oui, encore et encore et encore.

28 Saignez, saignez mon ennemi, saignez, saignez-le! Coupez-lui les entrailles! Fermez-lui le clapet!

29 Dites-lui de se taire. Ne l’écoutez plus! Non, il vient à chaque instant. Il vient!

30 Ah, Satan! Ah, ah! Ah, Satan, oui, sors d’icitte! Sors! Tu n’as pas ta place ici, toé! Sors! C’est mes brebis, à moi! Tu n’as pas d’affaire ici. Ah, ah! Alléluia. Alléluia.

31 Mes enfants, oh, mes enfants, oui, ce soir nous avons fait un grand coup.

32 Oui, mes élus ont montré à Satan qu’il ne peut pas avoir le contrôle sur tout.

33 Mes brebis à moi, oui, mes brebis fidèles, ah, ah, ces brebis qui se laissent tondre, oui,

34 afin que vous bénissiez mon âme de votre laine soyeuse, parfaite en toutes choses, ah, épurée de toute impureté,

35 oui, afin que je me vêtisse de cette laine parfaite et que les boucs soient retranchés, que les boucs soient coupés.

36 Oui, comme on émonde les mauvaises branches de l’arbre, oui, je vais émonder les boucs je vais les couper, oui,

37 ah, ah, ah, à moins qu’ils ne perdent leurs cornes,

38 oui, que ces cornes tombent dans l’enfer qu’elles retournent d’où elles viennent,

39 oui, les pensées rebelles, sataniques, ah, que ces cornes-là soient coupées parce qu’elles sont inutiles, nuisibles, à mon oeuvre, oui. Ah, oh!

40 Oui, mes enfants, ce soir, oh, ce soir, je tiens dans ma main, ah oui, mes perles.

41 Ah, mes perles, je les tiens. Je veux les garder en moi, ah oui, les montrer à mon ennemi, lui montrer

42 de quoi je suis capable, de quoi mes fils, mes filles sont capables, malgré sa puissance qui sera bientôt éteinte, éteinte, coupée.

43 Oh oui, oh oui, j’ai construit au fil du temps, oui, cette digue en vous,

44 afin que toutes les pierres soient placées de façon précise, de façon parfaite et que le mortier soit solide

45 pour que vous restiez dans cette digue de protection, de protection en moi, oui. Oui, restez dans cette digue.

46 Oh, cette digue, mes enfants, ah, cette digue est pour vous, vous, chacun de vous, chacun de vous,

47 à vous la victoire, la protection, la paix, la prospérité.

48 Oh, mes enfants, tenez-vous droits devant mon ennemi.

49 Tenez-vous fermes devant cette zizanie, devant ce chaos

50 que mon ennemi tente d’instaurer parmi mes digues

51 oui, afin que chaque digue garde cette eau pure en elle, cette eau dont je m’abreuve de façon éternelle.

52 Mes enfants, vous êtes ma force, ah, ma source de gloire et de fierté.

53 Ah oui, tâchez, tâchez, mes enfants, tâchez, tâchez, tâchez, oui, tâchez encore, oui, tâchez, mes enfants,

54 de gardez vos digues intactes, ah, intactes, afin que vos digues restent dans ma main

55 et si elles ne restent pas dans ma main, elles se briseront, elles se fracasseront comme des vases vils.

56 Mes enfants, voyez ce… ce message que je vous adresse ce soir.

57 Je comprends  qu’il peut paraître sévère, mais, c’est la seule manière, ah, de vaincre l’ennemi dehors.

58 Quand vous sortirez d’ici ce soir, ah, vous allez faire face à tout, toutes les tentations que mon ennemi dressera devant vous;

59 et votre chair, là, va vouloir aller là, va vouloir aller par ci, par là; non, gardez cette digue, en parfait équilibre, en parfaite condition,

60 afin qu’elle reste dans ma main et que je puisse continuer de m’abreuver, de m’abreuver dans celle-ci.

61 Ah, ah, mes enfants, oui, ce soir, ce soir, je bois à votre santé. Alléluia!

62 Mes enfants, mes enfants, oui, partez en paix ce soir, en paix parfaite.

63 Partez avec la guérison. Partez avec la prospérité. Partez avec tout ce que j’ai de bon pour vous.

64 Oui, mes enfants, ah oui, mes enfants, Vous avez répondu, répondu à mon appel.

65 Quand j’ai fait sonné l’alarme, quand j’ai fait retentir ma trompette, mes enfants étaient là. Ils étaient là, mes enfants.

66 Vous étiez là, oui, tous. Mes enfants, mes élus, vous étiez là.

67 Ah, ah, mes enfants, partez en paix et continuez de fortifier cette digue,

68 oui, afin que je continue de m’abreuver, jour et nuit. Alléluia. Alléluia. Alléluia. Alléluia. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s