Ce couloir de sainteté – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» par GROY


stairs-66513_640

CE COULOIR DE SAINTETÉ

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 25 octobre, 2014 à 21 h 43
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 15 min 54 s ROY0342CEL et ROY0341R4P/CEL

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 2014 et 2015

________________________

1 Ainsi parle l’Éternel, votre Dieu :

2 Oui vous avez vu ces infidèles, oui ces catholiques, oh ces infidèles! Oh-oh!

3 Marchez, marchez, marchez, marchez selon ma Parole, selon ma Parole, dit l’Éternel, votre Dieu.

4 Ah, ils sont venus, ils sont venus dans mon assemblée,

5 ah, ils sont venus me regarder, m’entendre, entendre ma Parole;

6 mais ils ont vu, ils ont reconnu, ah, mon Esprit;

7 mais ils ont refusé : le démon est resté attaché à eux.

8 Marchez selon ma Parole. Marchez, marchez, marchez, marchez, marchez, marchez, marchez!

9 Marchez, oui soyez, soyez dans cette voie, oui dans ce chemin que j’ai tracé.

10 Oh oui, j’ai tracé ce chemin pour mes élus, oui pour mes élus, ah, ah pour mes élus à moi,

11 à moi, parce que je les ai appelés, je les ai attirés, ah oui, mais ils n’ont pas accepté cet appel, oui.

12 Ah, ils se sont raidi le cou, ils ont endurci leur cœur, ils se sont tournés le dos;

13 mais viendra un temps, oui un temps, un temps, où ils seront confondus et,

14 où ils seront envoyés dans ce lieu destiné aux rebelles de ma Parole.

15 Cette Parole que j’ai mise en vous, je l’ai placée afin qu’elle s’accroît,

16 oui, afin qu’elle porte du fruit plein de jus succulent à mon palais.

17 Faites accroître, accroître. Mettez de l’engrais, oui mettez de l’eau : ma Parole, oui mettez du soleil,

18 oui, des prières, oui, des supplications, oui, des offrandes, oui, des présences, oui

19 afin d’accroître les branches, ah, de mes plants, de ces plants que vous êtes.

20 Vous êtes des plants. Ah, vous êtes mes plantes oui que je chéris.

21 Oh, ah oui, tâchez, mes enfants,

22 ah, prêtez attention, prenez votre attention à faire accroître ces plants

23 qui est ma joie oh, oh ma joie, ma joie, ma joie, ma joie. Oui, soyez ma joie.

24 Soyez dignes d’être mes plants parce que vous faites partie de mes visions.

25 Vous faites partie de mon échiquier, vous faites partie de ce chantier, oui, sur lequel je suis en train de construire mon oeuvre.

26 Oui, vous êtes mes outils, mais si le manche du marteau vient à se fracasser, ah oui, je m’en déferai.

27 Oui qu’aucune pourriture, parasite, oui que toute mauvaise substance ne vienne contaminer vos plants

28 afin que ces plants restent luxuriants comme ma Parole.

29 Oui ma Parole est luxuriante, oui ma Parole est pleine de nourriture, oui,

30 afin que vous vous nourrissez et, que, par le fait même, vous me nourrissiez aussi.

31 Ah, ah ils sont partis; ce ne sont pas les premiers

32 et ce ne sont pas non plus les derniers qui feront de même!

33 mais prêtez attention comme un jardinier veillant sur ses plants

34 afin que ses plants soient en sécurité et qu’ils produisent ce fruit que le jardinier veut récolter!

35 S’il n’y a pas de fruits, je ne pourrai garder ce plant,

36 même si je le voulais : il ne m’est d’aucune utilité.

37 Ah, mes enfants, mes enfants à moi, oui ceux dont les plants sont luxuriants,

38 continuez, oui continuez, oui continuez encore, de mettre cet engrais, de mettre cette Parole,

39 ces offrandes, ces présences, ah, et cette crainte de qui je suis.

40 Oh oui soyez, soyez ces plants abondants par leurs fruits

41 que je pourrai secouer afin de récolter les fruits célestes,

42 récolter ces fruits, jour après jour, semaine après semaine oui, mais pour ça, vous devez prêter attention, oui, attention.

43 Il est trop facile d’oublier, de prendre pour acquis, ce plant luxuriant, tel la rose se fane si rapidement.

44 Ah oui, oui continuez à marchez dans mes sentiers à moi, dans ces sentiers que j’ai tracés et aplanis pour vous, mes enfants,

45 tels un tapis rouge de ces païens, oui de ces événements mondains;

46 mais moi, mon tapis à moi, mon tapis à moi, est d’une plénitude parfaite.

47 Vous ne manquerez jamais de rien tant et aussi longtemps que vous resterez dans ma main.

48 Oh, mes enfants, prenez, prenez ce chemin, embrassez ce chemin.

49 Oui si le chemin est trop étroit, c’est signe qu’il faut émonder quelques branches du plant

50 afin que vous restiez sur ce chemin, oui; car, il est le seul à mener à moi,

51 ce qui vous différenciera des païens parce que, quand vous arriverez devant moi vous arriverez par le bon chemin,

52 pas par des voies sinueuses, venues des montagnes et des grottes ténébreuses, remplies d’esprits impurs;

53 car ce couloir de sainteté est à vous, mais tâchez de le suivre en marchant dans ma Parole. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s