Une barre royale – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


construction-370588_640

Une barre royale

Lecture de quelques versets dans la Bible
suivie d’une prophétie de Dieu
prononcées dans l’assemblée des saints de Dieu

Enregistrée le 15 novembre 2014 à 20 h 29
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 12 min 30 s ROY0348R4P

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 2014 et 2015

____________

1 (Lecture de Colossiens 2, LSG 1910)

20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes:

21 Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas!

22 préceptes qui tous deviennent pernicieux par l’abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes?

23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu’ils indiquent un culte volontaire, de l’humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.

______

(Prophétie de Dieu.)

2 Ainsi, souffrez, souffrez, souffrez, souffrez, puis souffrez,

3 souffrez sous le poids, souffrez sous ma main, souffrez sous ce commandement.

4 Oui, mon Fils a souffert sous ma main. Mon Fils a plié le genou devant mon choix.

5 Mon Fils, oui il a obéi, il a accompli, il a fait ce que je lui ai dit,

6 mais rappelez, rappelez dans votre vie, rappelez dans votre environnement,

7 prêtez attention à ce qui est là, à ce qui n’a pas été placé par mon Esprit,

8 à ce qui n’a pas été apporté par ma Parole, à ce qui…

9 Oui, mes choix sont parfois décisifs, souffrants,

10 mais c’est ma Parole, c’est mon choix, c’est mon jugement.

11 C’est ce jugement qui vous, en le respectant, qui vous amènera devant moi droits,

12 droits comme une barre royale, comme un sceptre oui rempli de joyaux,

13 mais vous devez écouter mes jugements, oui mes jugements, mes commandements.

14 Ils sont confrontants, mes jugements, mais il faut, il faut

15 les prendre à cœur, les mettre au cœur,  les écrire dans sa mémoire,

16 s’inonder de mes commandements, s’inonder de ce que j’ai.

17 Pour ceux qui me servent, oui j’ai ces commandements que ceux du dehors n’acceptent pas.

18 Ils ne les acceptent pas, mais vous qui l’acceptez oui, il faut s’abstenir de pécher oui, mais ce n’est que le début.

19 Ce n’est que la pointe de ce que j’ai planifié, de ce que j’ai en tête, oui de ce que je veux que vous deveniez.

20 Oui, en chacun de vous, en chacun de vous, dans chacun de vous, j’ai mis un plan.

21 Oui comme un architecte bienveillant, oui avec précision, j’ai pris les mesures.

22 J’ai tracé les lignes, oui j’ai choisi les matériaux ah, ah mais vous êtes des œuvres inachevées.

23 Oui, la fondation de ne pas pécher est là. Oui, elle est là. Elle est là et j’en suis fier oui,

24 mais là, je veux construire la charpente, je veux mettre un revêtement,

25 mettre les couleurs, mettre la finition, oui la finition

26 qui fera des œuvres à ma couleur, à ma hauteur, à ma valeur, dit l’Éternel.

27 Oui, oui oui, vous êtes en construction.

28 Vous tenez la fondation et moi, je construis par-dessus, j’ajoute.

29 Je prends les meilleurs matériaux, la meilleure qualité, oui,

30 et j’utilise les gens autour comme des bons ouvriers afin qu’ils construisent et qu’ils vous aident, oui,

31 afin que mes vases soient parfaits, que mes vases soient scintillants, resplendissants, pleins, pleins, pleins de ma Parole.

32 Oui les revêtements, oui tous ces matériaux, vous les prenez dans ma Parole, vous les prenez dans mon œuvre.

33 Et de cette œuvre, vous devenez mes œuvres supplémentaires oui; car ma Parole a été ma première œuvre

34 et maintenant j’en ajoute oui pour ma gloire, oui pour ma victoire,

35 oui, pour démontrer à Satan qu’il n’est qu’un perdant oui;

36 car mes fils, car mes filles,

37 sont victorieux oui, droits devant l’adversité oui, droits devant mes jugements,

38 droits, droits, droits, droits, oui soyez droits, oui, et tenez.

39 Tenez un périmètre de sécurité oui autour de cette oeuvre que vous représentez,

40 oui de cette œuvre que vous êtes, que je suis à construire,

41 ah oui, afin qu’elle reste sous surveillance, sous haute surveillance,

42 pour votre victoire et pour ma gloire, mais vous ne pourrez pas choisir tous les matériaux, non;

43 car viendront des moments, viendront des circonstances où je dirai :

44 «Tu prends telle sorte de bois.» «Tu prends telle sorte d’ardoise.» «Tu prends telle sorte…»

45 Oui, ça sera comme ça dans toutes les sphères de votre vie.

46 Quand je dirai : «Tu prends telle voiture.», tu la prendras.

47 Quand je dirai : «Tu prends telle paire de lunettes.», tu la prendras.

48 Attendez, attendez que… Laissez-moi le plaisir de vous apporter ce que j’aurai trouvé de mieux;

49 car je suis dans la meilleure position pour vous amener ce qui est de meilleur, oui.

50 Si ce n’est pas quelqu’un qui vous l’apporte par ma volonté,

51 eh bien, je vous donnerai cette inspiration, oui j’utiliserai votre esprit

52 et je l’amènerai vers les bonnes adresses, vers les bonnes portes.

53 Et si en cognant les portes ne s’ouvrent pas, oui je vais les ouvrir.

54 Je vais m’assurer que quelqu’un réponde à votre appel, oui; car vous me servez,

55 car vous êtes des œuvres en perpétuelle amélioration oui, oui en perpétuelle amélioration.

56 Oui continuez dans cette voie, continuez dans ce chemin, continuez et, eh oui, laissez,

57 laissez-moi la place, laissez-moi l’espace pour vous apporter,

58 pour vous bénir, pour vous guérir, pour vous donner

59 tout ce que vous avez besoin, mais sous mes conditions à moi, sous les miennes.

60 Oui, vous avez des marges de manœuvres, mais au bout du…

61 au bout de la ligne, quand le choix est final, c’est moi qui décide.

62 Et si vous vous détournez, si vous rejetez le choix que je vous impose,

63 oui, moi aussi, je vous… je vous couperai, oui;

64 car aucun orgueilleux, aucun cou raide ne pourra résister devant ma main,

65 oui aucun ne pourra se tenir debout devant ma main écrasante, devant cette main puissante.

66 Continuez, continuez, continuez, continuez, mais laissez-moi cette place,

67 laissez-moi cet espace, oui dans votre pensée, dans votre vie,

68 cet espace vital, qui protégera votre fondation

69 et qui permettra l’achèvement des plans que j’ai pour vous. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s