Ma main dans votre vie – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


baby-203048_640

.

Ma main dans votre vie

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 14 décembre 2014 à 21 h 31
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 10 min 56 s ROY0357R4P/CEL

Enregistrements originaux, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication
par Guylaine Roy (GROY) © 2014 et 2015

________________________

1 Au nom de Jésus, oui j’ai envoyé mon Fils, oui j’ai envoyé mon Fils.

2 Oui je vous ordonne de vous réveiller. Je vous ordonne de vous réjouir, Je vous ordonne.

3 Oui mes enfants, je vous ordonne. Je vous ordonne de faire ces choses:

4 je vous ordonne oui, je vous ordonne de reconnaître, je vous ordonne de reconnaître

5 et de voir, oui de voir ma main, oui de voir ma Parole à l’œuvre dans votre vie.

6 Oui, je vous ordonne de voir, d’ouvrir l’œil, de prêter attention, oui à ma main qui est là

7 à faire des miracles, à faire des choses pour vous, à faire ce qui doit être fait pour honorer mes enfants.

8 Oui, quand mon enfant perd le pied, quand mon enfant perd l’équilibre, oui je suis là, ma main est là, et tous mes anges sont là,

9 pour faire tenir l’équilibre, cet équilibre que je demande, que je m’assure qu’il soit présent.

10 Oui, mes enfants, reconnaissez ma main.

11 Peut-être n’avez-vous pas encore ce que vous avez demandé,

12 peut-être cela viendra plus tard, mais l’important, c’est que ma main est là

13 dans votre vie, dans votre quotidien, dans tous vos pas.

14 Vos pas doivent être bien réglés, bien synchronisés,

15 afin que ma main puisse continuer d’agir dans votre vie,

16 afin que vous puissiez encore récolter la bénédiction, afin que cette bénédiction

17 soit encore dans vos mains, soit encore là; car si sur le balancier,

18 oui, si vous perdez l’équilibre, si vous vous détournez, si vous sautez en bas

19 oui de mon trône, du marchepied, oui que j’ai fait pour vous,

20 oui, de ce podium sur lequel vous vous tenez,

21 si vous sautez en bas, si vous vous défaite de mes principes, de mes commandements,

22 oui, vous verrez ma main vous écraser, vous écraser oui, ah, vous écraser,

23 mais je n le ferai pas par plaisir, je le ferai par obligation, par obligation oui;

24 car ma Parole a été dite, ma Parole a été écrite, et je me dois de la respecter;

25 car je ne change point, je ne change jamais.

26 Oui, ceux qui changent sont les hommes. Ceux qui changent sont les cous raides.

27 Ceux qui changent sont ceux qui ont, qui se laissent pousser, des cornes,

28 oui, qui refusent momentanément de se laisser tondre,

29 oui, comme le mouton, comme la brebis sage qui se laisse tondre avec libéralité.

30 Oui, j veux tondre votre laine et en échange, vous aurez tout.

31 Vous aurez mon héritage. Oui vous aurez ce que mon Fils a reçu, oui;

32 car ma main sera là quand vous en aurez besoin.

33 Oui, parfois vous marcherez sur des sols instables, mais ma main sera toujours là

34 pour ramener la terre, pour compacter le chemin, pour aplanir votre sentier,

35 afin que vous marchiez en paix, dans mon chemin, dans ma Parole,

36 oui, dans cette Parole, qui doit rester en vous.

37 Restez sur ce chemin et vous restez dans ma Parole.

38 Oui, continuez de marcher dans ces pas. Faites bien attention à vos pas,

39 ces pas, oui, que je veux continuer d’approuver, d’acquiescer.

40 Oui, je veux que chacun de vos pas, je puisse les honorer oui,

41 vous honorer, mes enfants, vous élever, mes enfants, vous émonder, mes enfants oui;

42 car je ne fais, je ne fais pas, que bénir.

43 Oui, quand je regarde mes plants, quand je regarde mes enfants,

44 oui, quand je vois une branche qui me semble inutile,

45 je la coupe, ainsi je vous émonde, pour votre bien, afin que vous ne tombiez pas

46 dans les pièges du monde, dans les pièges que Satan prépare.

47 Oui il vous attaque avec ses dards enflammés oui,

48 mais la cuirasse de votre justice doit surpasser ses dards enflammés.

49 Oui votre bouclier de la foi doit repousser l’ennemi devant :

50 vous devez lui faire manger la poussière.

51 Oui oui, j’ai maudit le serpent, je l’ai condamné

52 à ramper par terre, à se blottir dans le sable et dans la terre,

53 mais vous, vous avez été choisis.

54 Oui mes guerriers, mes enfants, oui mes vaillants, vous avez été choisis soigneusement,

55 afin que vous soyez, que vous soyez des épées, l’épée remplie de l’Esprit,

56 que vous soyez des épées remplies de l’Esprit,

57 de mon Esprit, de l’Esprit de mon Fils, de l’Esprit de ma Parole.

58 Oui, soyez cette épée tranchante et vivifiante oui, afin que,

59 lorsque vous verrez le piège, vous puissiez vous en défaire, oui, car ma main sera toujours là.

60 Du moment que vous criez mon nom, je serai là; oui criez mon nom, criez ma Parole, criez mon Fils.

61 Oui, ne pensez-vous pas que si je vois mon enfant dans le besoin, dans la détresse,

62 que je n’enverrai pas cent mille anges, et bien plus, oui, que je les enverrai tous?

63 Même les païens, je les enverrai vers vous.

64 Oui, j’utiliserai des êtres impurs qui ne sont pas de mon Esprit,

65 mais j’utiliserai ces gens pour vous aider,

66 afin que vos sentiers soient toujours aplanis,

67 afin que vous puissiez marcher, marcher dans cette voie, qui n’est pas de ce monde,

68 cette voie qui est parfois étroite et qui, avec le temps, devient de plus en plus étroite;

69 mais vous aussi, mes enfants, soyez comme l’eau qui s’adapte à tous les contenants dans lesquels on la met.

70 Oui, soyez comme l’eau : soyez cette poterie que l’on peut modeler à notre guise.

71 Oui, laissez-moi être votre potier, afin que,

72 lorsque j’en aurai fini avec vous, que vous arriviez devant moi, et que vous soyez

73 ces vases étincelants, d’une valeur inestimable, d’une étincelance parfaite,

74 oui, afin que je vois que vos rayons se rendent à mes yeux

75 et que je sois ébloui par votre beauté et que j’aie envie de vous garder à mes côtés.

76 Oui, soyez, soyez ces guerriers : oui, quand l’ennemi vient, sortez votre épée;

77 sortez-la et faites le travail, faites le travail, oui, repoussez l’ennemi.

78 Affichez-vous. Soyez d’une parfaite obéissance. Oui, affichez-vous lorsque le temps est venu.

79 Oui, ce n’est pas toujours le bon moment pour s’afficher en tant que fils du Très-Haut,

80 mais lorsque le temps vient, affichez-vous, soyez fiers de porter ma Parole,

81 de revêtir mes vêtements, oui de revêtir ma Parole sainte, de porter en vous mon Fils,

82 oui, de le porter et de le transporter. Oui, réjouissez-vous.

83 Réjouissez-vous, mes enfants, réjouissez-vous, réjouissez-vous encore.

84 Oui, criez mon nom, criez mes enfants, criez, criez, criez, criez, criez. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s