Le messager de l’alliance – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


PIXABAY_PUBLIC DOMAIN COMMERCIAL_pastor-8590_640

Paroles lues dans la Sainte Bible (LSG 1910) et
Prophétie de Dieu prononcée
dans l’assemblée des saints de Dieu

Enregistrée le 8 février 2015 à 14 h 50
Montréal (Québec) CANADA
Durée : 16 min 43 s ROY0394R4P

Enregistrements, transcription,
traduction en langue anglaise, édition et publication
par
Guylaine Roy © 2015

____________

1 «Voici, j’enverrai mon messager;
il va préparer le chemin devant toi.»
(Malachie 3:1, La Sainte Bible, LSG 1910)

2 Il faut se souvenir de ça : c’est précieux.

3 Quand Jean-Baptiste a marché sur la Terre, frères, oh, oh, c’était terrible.

4 Oh, j’enverrai mon messager, oui, Jean-Baptiste : il vient annoncer la venue du Juste.

5 Il l’a annoncé que : «Celui qui vient après moi, là, je ne suis même pas digne de délier la boucle de ses souliers.»

6 Il préparera le chemin devant toi.

7 Il l’a prêché, oui, à ces pharisiens-là, oh, à ces scribes et pharisiens et religieux-là, oh, il leur a dit la vérité :

8 «Oh, oui, celui qui s’en vient, oh, oui, la cognée, la hache est à la cognée!» Oh, ressentez-vous ça?

9 Oh, oui, la hache est prête à couper, prête à anéantir, oui, tous ceux, oh, qui sont secs.

10 « Et soudain il entrera dans son temple… »
(Malachie 3:1, LSG 1910)
 

11 Quand Jésus est entré dans votre vie, Jésus est entré

12 dans votre temple dans vos entrailles, dans votre cœur.

13 Merci Jésus, merci Jésus, ah, merci Jésus, que tu as envoyé un messager pour moi,

14 ah, que tu as envoyé un autre messager pour moi, ah, un autre messager pour moi. Reconnaissez cela!

15 Ah, comment peut-on refuser? Ah, comment peut-on s’éloigner? Comment peut-on, ah, repousser, ah, mon invitation? Oui!

16 Ah, allez dans les rues, allez dans les parvis, allez dans les ténèbres de ce monde chercher mes élus,

17 –Ah, il y en a d’autres!–

18 afin qu’ils viennent, afin qu’ils remplissent ma maison, afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison.

19 Eille, oui, ce n’est pas la nourriture qui manque, frères et sœurs.

20 Qui est à vivre dans votre temple? Qui? Qui est à vivre? Qui est à vivre dans vos entrailles? Qui est à vivre dans votre maison?

21 Qui? Qui? Oh, il n’y a pas de place pour deux maîtres! Il n’y a pas de place, oui; car Jésus a son van à la main et il nettoiera son aire.

22 Il va nettoyer son aire. Il va la nettoyer. Il va nettoyer son plancher.

23 Oui, reconnaissez ma bonté. Examinez-vous, chacun de vous, pour voir s’il reste encore un peu, oui, un peu,

24 –oui, quand Jésus viendra, quand Jésus va revenir, quand il reviendra,–

25 oui, trouvera-t-il encore un peu, un peu, un peu de foi? un peu de Lumière?

26 «…le Seigneur que vous cherchez; et le messager de l’alliance que vous désirez, car il vient, dit l’Éternel des armées.

27 Ah, qui peut, qui pourra, qui pourra, qui pourra, qui pourra soutenir le jour de sa venue?

28 Qui restera debout quand il paraîtra? Car il sera comme le feu du fondeur,

29 oh, le feu du fondeur, ah, comme la potasse des foulons.»
(Malachie 3:1-2, LSG 1910)

30 Foulés,

«il s’assiéra, l’Éternel s’assiéra et il fondra

31 et il purifiera l’argent et il purifiera les fils, ah, il les épurera…»
(Malachie 3:3, LSG 1910)

32 Ici on passe par l’épuration

«…comme on épure l’or et l’argent.

33 Ils présenteront à l’Éternel des offrandes avec justice.» (Malachie 3:3, LSG 1910)

Justice! Justice! Justice!

34 Prenez les exemples, prenez l’exemple de la petite veuve,

35 prenez l’exemple de tous ces gens-là, de la petite femme qui a vidé son pot d’huile, oui, sur la tête de Jésus.

36 Oui, ses disciples, ils n’ont rien vu, ils n’ont rien reconnu

37 de ce qu’elle était en train de faire, de son offrande de justice, de ce qu’elle l’a embaumé.

38 Elle m’a embaumé. Elle m’a embaumé.

39 Laissez-vous embaumer, laissez-vous embaumer, oui, par mon huile, oh, ma Parole, mon huile.

40 Mon huile! Mon huile! Offrande de justice! Offrande de justice!

41 Ah, Jésus reconnaît, il reconnaît, tous ceux qui m’apportent

42 et il n’oublie aucun de vos bienfaits. Il n’oublie pas.

43 L’Éternel qui a créé l’oreille, n’entendrait-il pas? qui a créé l’œil, ne verrait-il pas?

44 Ah, car le jugement va commencer par ma maison et si le juste se sauve avec peine,

45 qu’est-ce qui va arriver? que va-t-il arriver? ah, qu’est-ce qui va arriver? qu’est-ce qui va arriver? à l’impie? Hein?

46 Au moqueur, au pécheur, à l’injuste, qu’est-ce qui va arriver?

47 Ah, le feu du fondeur! Eille, laissez-vous épurer. Eille, laissez-vous, oui, émonder.

48 Reconnaissez, oui, –Ah, à moins que vous ne soyez réprouvés!– ah, ma bonté. Reconnaissez ma bonté.

49 Reconnaissez mon oint. Reconnaissez mes oints. Reconnaissez-le. Reconnaissez-les.

50 Reconnaissez-les. Ayez pour eux, beaucoup d’affection et de charité et d’amour et de compassion;

51 car les frémissements de tes entrailles, ils ne se font plus ressentir envers moi. Ah, je ne les ressens plus!

52 Ah, mais vous, mes élus, qui êtes toujours là, toujours là, ah, mes entrailles, elles sont ouvertes, elles sont ouvertes.

53 Ah, mes portes sont ouvertes, mes écluses sont ouvertes, ah, mes entrailles sont ouvertes pour vous.

54 Ah, pourquoi? pourquoi ce relâchement? pourquoi? La chair!

55 Il y a mon ennemi, oui. Ça, oui, il est là! mais la chair! l’humain!

56 Ah, ne pas donner accès, ne donnez pas accès, à mon ennemi.

57 Ne pas lui donner accès. Résistez-lui d’une foi ferme : «Il est écrit…» «Il est écrit…» «Il est aussi écrit…»

58 Jésus a toujours résisté!

59 Ah, mon Agneau, ah, en qui j’ai mis, oui, toute, toute, toute, toute, toute, toute, toute, toute,

60 toute mon affection, toute mon affection, toute mon affection, toute mon affection,

61 toute mon affection, toute mon affection, toute mon affection, toute mon affection.

62 Démontrez votre affection. Démontrez-moi votre affection. Démontrez-moi! Démontrez-la-moi!

63 Ah, la foi sans les œuvres, c’est mort! mort! mort!

64 Ah, portez des fruits dignes, dignes, dignes, dignes de la repentance, dignes, dignes.

65 Oui, je veux cueillir ces fruits. Oui, donnez-moi! Donnez-les-moi! Donnez-les-moi!

66 Oui, ces fruits-là ne viennent que par mon obéissance, obéissance, votre obéissance envers moi.

67 Obéissance, obéissance, obéissance, obéissance, obéissance : sacrifice vivant sacrifice vivant, sacrifice vivant.

68 Mon Fils, sacrifice vivant, ah, oui, a-t-il souffert en vain? Démontrez-moi, dit l’Éternel.


Prophétie traduite en anglais disponible en cliquant ici :
English translation available by clicking here:
https://thussaiththelordgod.wordpress.com/2015/02/08/God-s-prophecy-the-messenger-of-the-covenant/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s