Tant de sectes, de divisions – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY


barber-1007878_1280
Tant de sectes, de divisions

Prophétie de Dieu
prononcée dans l’assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 18 juillet 2016 à 23 h 05
Grand Montréal (Québec) CANADA
Durée : 29 min 43 s         Enregistrement : ROY0492LG4

Enregistrements, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication par
Guylaine Roy © 2016

________________________

1 Mon peuple gémit, dit l’Éternel. Mon peuple gémit, dit l’Éternel.

2 Je sècherai les larmes de mon peuple. Je sècherai… (Pause.)

3 Je ferai de mes serviteurs de grands hommes, de grandes femmes.

4 Vous serez considérés. Vous serez considérés et on vous considérera.

5 Une considération prendra place et on vous honorera; et vous verrez si… si votre Père est mort, si votre Père est aveugle.

6 Ah, je vois. Je suis avec vous. Dans les profondeurs, oui, dans les entrailles, je vois.

7 Oui, je me bats. Oh, je me bats. Je me bats.

8 Je me bats pour unir. Je me bats pour faire un avec mon peuple.

9 Mon peuple, –mon peuple!– puis-je l’appeler mon peuple? puis-je l’appeler mon peuple?

10 Puis-je l’appeler une nation? Est-ce ma nation dans laquelle il y a tant de sectes? de divisions?

11 Mon Esprit uni, –uni!– et vous serez unis, dit l’Éternel.

12 Vous unirez et vous suivrez afin d’unir.

13 Oh, garde à ceux qui se divisent. Garde à ceux qui se croient supérieurs.

14 Garde à vous! Que vous soyez tous au garde à vous!

15 Soyez au garde à vous! Oui, prenez garde.

16 Ma  main est là. Ma main est à un fil de couper, à moins qu’un cheveu du rasage, de la coupe.

17 N’attendez pas –n’attendez pas!– que ma colère s’attarde, s’éclate;

18 car quand ma colère se déchaînera sur mon peuple!

19 sur les cellules divisantes, qui divisent, qui empêchent le ciment d’unir,

20 mon poignard va être à couper du sang de fils, du sang de filles.

21 Pourquoi, pourquoi, pourquoi suis-je rendu là?

22 À cause de… À cause des failles dans votre esprit.

23 À cause des failles dans l’esprit de mes filles, dans l’esprit de mes fils.

24 À cause de la chair qui se manifeste à un point tel

25 qu’on se croit plus haut que l’autre, qu’un se pense en droit de tasser l’autre,

26 et qu’un se pense… et se pense en droit de… et en droit de ci, et en droit de ça;

27 et ma Parole est baffouée! Hou! Ma Parole est baffouée.

28 Ma Parole est déshonorée par ceux qui devraient être les premiers à m’honorer et à me servir.

29 Servez-moi. Non, mais servez-moi!

30 Servez-moi de toutes vos forces, de toute votre âme.

31 Je n’attends pas qu’offrandes. Je n’attends pas que parfums. J’attends un amour sincère, une charité.

32 Soyez charitables. Sois charitable fille avec ton frère. Sois charitable frère avec ta soeur.

33 Oui, oui. il y a trop de dissensions! Pourquoi tant de considérations charnelles?

34 Je me fous de vos intérêts quand vient le temps de ma Parole.

35 Si vos intérêts en viennent à perturber ma Parole, à déranger mon troupeau, je vais vous couper!

36 Quel qu’en soit le rang, quand vient le temps de purger, on ne regarde pas le grade;

37 on regarde le coeur, on regarde les actions, on regarde la langue;

38 et on juge, et on juge, je juge! Je suis le Juge des juges et je suis à vous juger.

39 Je vous observe. Oh, je me retiens!

40 Mon peuple est tout ce que j’ai : je dois travailler avec ce que j’ai, avec ce qui est mis devant ma face,

41 avec ceux qui ont l’ambition de me servir en vérité, de me servir en vérité.

42 Servez-moi en vérité. Aimez-moi en vérité.

43 La chair n’a que faire de moi, mais votre âme me veut, –me veut,–

44 oui, elle recherche mes paroles, ma Parole, oui;

45 et vous serez grands, et vous serez grands comme Lazare,

46 –valeureux Lazare!– rejeté des hommes, humilié, malade.

47 Je l’ai sauvé de ma main. Avec ma main, je l’ai sauvé.

48 Laissez-moi vous sauver et je vous sauverai, et vous serez sauvés;

49 mais servez-moi, servez-moi, servez-moi, craignez-moi.

50 Oh, plusieurs servent sans craindre et je le regrette. Servez-moi avec crainte et tremblement.

51 Produisez, car vous savez que vous servez le Très-Haut.

52 Rappelez-vous que vous servez le Très-Haut et sachez que je vois vos coeurs.

53 Je vois vos pensées. Je sonde l’esprit de mes fils, l’esprit de mes filles.

54 Je connais leurs motivations, mais assurez-vous, –assurez-vous!– assurez-vous

55 que vos motivations soient pures, que vos motivations soient dignes de ma Parole,

56 que votre sacrifice ne soit pas fait à l’encontre de ma Parole.

57 Il est temps que l’inspection prenne place.

58 Je vous ai mis au garde à vous. Ouais, je vous mets en garde, mais maintenant, je suis à inspecter.

59 Oui, je suis à vous inspecter –oui, oui!– et je vous inspecte. Oh, je vous regarde.

60 Je vous vois. Je vous vois! Je vous vois et je vous juge.

61 Tâchez de faire en sorte

62 que le fil qui me retient encore de vous couper se renforcisse et prospère,

63 que la bouture, –oui, s’il reste encore de la Vie en vous–

64 qu’elle fleurisse et qu’elle produise encore; sinon

65 le couperet viendra plus vite que vous ne pouvez l’imaginer. Prenez garde!

66 Ceci est un avertissement plus que sérieux, plus que grave.

67 Je parle à mon peuple, eh oui, mais que mon peuple entende et exécute;

68 car mes jugements arriveront et vous ne voulez pas, –vous ne voulez pas,– que mes jugements tombent

69 pour vous punir, pour vous couper, si vous devenez de l’ivraie dans mon champ.

70 Mon peuple fait un, mon peuple doit faire un :

71 cette entité, cette entité à laquelle je porte le plus d’attention.

72 Oui, prenez garde aux considérations charnelles.

73 Prenez garde à ces considérations-là quand vous posez une action, quand vous dites une parole.

74 Oui, prenez garde, prenez garde que ma colère ne s’enflamme sur vous pour ne plus s’éteindre.

75 Cette entité qui est la mienne,

76 oui, cette communauté, cette nation, je veux qu’elle soit.

77 Je suis là à mouler. Je tente de mouler.

78 Je tente, et je tente, et je tente et je suis encore à tenter, toujours à tenter

79 de mouler l’enfant de ma maison, de l’amener, de lisser, de polir et polir,

80 polir vos coeurs, polir la chair, revêtir la chair de charité, de charité.

81 Où est votre charité envers vos frères et vos soeurs? Où est-elle?

82 Où est-elle? Oh, où est-elle? Où est-elle?

83 Vous la cachez si loin que je ne la vois même plus, mais mon Esprit sera là à vous mouler à la charité, dit l’Éternel.

84 Et si vous cessez d’être charitables, et si vous ne devenez pas charitables,

85 et si vous perdez la foi, et si votre foi n’est pas grandissante,

86 et si vous cessez d’espérer, et si votre espoir s’éteint,

87 oh non, vous ne pourrez qu’échouer, vous ne pourrez qu’arriver devant moi défaits,

88 défaits, perdants, perdus! ne trouvant plus sa crèche.

89 Je vous éloignerez de ma maison, si vous ne pratiquez pas les fruits de l’Esprit!

90 Mes fruits! Ma Parole! Pratiquez! Pratiquez!

91 Reconnaissez que vous manquez de charité envers l’un et envers l’autre. Reconnaissez-le!

92 Prenez conscience, –oui, prenez conscience!– car…

93 car le fil, –le fil!–est rendu si mince. Le fil est mince. Le fil est mince.

94 Ma bonté est grande. Oh, n’attendez pas que le fil casse.

95 N’attendez pas que ma patience prenne fin; n’attendez pas, prenez acte.

96 Prenez note oui que je vous avertis aujourd’hui de stimuler votre foi,

97 de stimuler votre espérance et plus que tout de stimuler votre charité.

98 Comment pourrai-je vous accorder le salut, comment pourrai-je avoir cette charité à votre égard,

99 si vous ne l’avez même pas eue, oh, entre vous,

100 envers votre frère et votre soeur, envers votre propre famille, la famille de Dieu, ma famille?

101 Dédaignez son frère, –Hou-hou-hou!– dédaignez sa soeur en Jésus-Christ

102 et je vous dédaignerai aussi, oh, je vous cracherai de ma bouche; car le dédain ne vivra pas dans ma maison.

103 Non, l’orgueil sera coupé, l’orgueil ne subsistera point, la vanité non plus.

104 L’amour de l’argent sera effacé, oui.

105 Relisez! Remémorez-vous les fruits de l’Esprit;

106 et ces fruits-là, ah, élevez les fruits de l’Esprit. Ah, prenez-les, chargez-vous.

107 Chargez-vous des fruits de l’Esprit et revêtez-vous des fruits, de ces fruits-là.

108 Revêtez-vous, soyez à vous revêtir! de mon Esprit, de ma Parole.

109 Revêtez-vous. Revêtez-vous. Il n’y a pas assez de vêtements.

110 Mes enfants ne sont pas assez revêtus de la vertu que je leur demande d’avoir.

111 Sanctifiez le corps, oh, sanctifiez l’esprit et vous verrez ma main accomplir des grandes choses pour vous.

112 Oui, vous ne voulez pas ma main contre vous;

113 mais quand mon plan vous dit d’aller en avant et que vous cherchez des chemins à gauche et à droite,

114 eh bien, vous avez un problème; car, pour ma part, je trouve toujours une solution

115 quoique cette solution n’est pas toujours mon désir et n’est pas à votre avantage nécessairement;

116 car je punis –je punis!– sévèrement ceux qui se détournent de ce que je leur dicte.

117 Grands regrets, vous aurez. Amère, votre bouche sera remplie d’amertume.

118 Votre âme sera un vieux drap sans Vie, errant et sale.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s