Livre 2017 Chapitre 65 Calme la colère — Extrait de «La Sainte Bible se continue»


1h8XgNgw_400x400

«N’y a-t-il ici aucun prophète de l’Éternel, par qui nous puissions consulter l’Éternel?»
(2 Rois 3 : 11)

Oliver Roy, prophète de Dieu, est là pour vous permettre de consulter Dieu. Nul besoin de consulter les diseuses de bonne aventure, demandez à Oliver Roy de consultez Dieu pour vous par une prière personnelle ou par une prédication privée :  loyaloliver@hotmail.com

Aidez l’oeuvre du prophète de Dieu, d’un saint homme de Dieu, et l’Éternel, le Très-Haut Dieu, vous donnera une récompense (Matthieu 10 : 41)
Merci de votre don. Aidez-moi à prêcher l’Évangile avec vos offrandes aujourd’hui même! Soyez assurés que chaque montant, aussi petit soit-il, est une bénédiction. Pour apporter votre soutien financier à La Sainte Maison de Dieu, vous pouvez envoyer un Transfert électronique en ligne au moyen de votre institution financière à l’adresse courriel suivante :   loyaloliver@hotmail.com


Précédent : 2017-64

Suivant : 2017-66

English: 2017-65

Livre 2017   /   Book 2017


«Calme la colère»

Prière suivie d’une prophétie de Dieu
prononcées dans la grande assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 21 août 2017 à 2 h 09 AM
Région de Montréal, CANADA
Durée : 11 m 51 s
Enregistrement : ROY0564G4, PRO-PELO0135

Enregistrements, transcription, édition,
traduction en langues française et anglaise et
publication par Guylaine Roy (GROY) © 2017

____________

65 (Prière.)

2
Ô Père Éternel,
tu vas-tu nous défendre
à se faire massacrer comme ça
Père Éternel.

3
Nous, on te sert là,
puis toi, tu vas rester là
à attendre?

4
Père Éternel,
je te mets au défi
de délivrer nos âmes,
nos âmes affligées.

5
Ô Père Éternel,
qu’est-ce que tu vas faire?
Vas-tu me délivrer,
nous délivrer, nous garder?

6
Ô Père, si tu agis,
montre-nous ce que tu fais;
ne reste pas à attendre.

7
Pourquoi attendre?

8
Père Éternel,
je le sais que tu m’entends,
oh oui, je le sais que tu vis.

9
Moi, je le sais;
moi, je le sais, Père Éternel,
que mon Dieu est vivant

10
et que ma conscience
est parfaite devant mon Dieu,
que ma conscience est pure
devant mon Dieu.

11
Oh oui, je marche
dans le chemin resserré
que l’Éternel m’ordonne, oh,

12
et je ne me laisserai point affliger,
ô Père Éternel, Père Éternel, oh,
se laisser… Non!

13
Point de relâchement!
Ô Père Éternel,
à marcher davantage, oh;

14
mais, Père Éternel,
libère les voies, montre-toi
à ceux qui nous affligent;

15
oh, indique-leur
le destin qui les attend
s’ils continuent dans cette voie.

16
Ô Père! Fais-leur comprendre
qu’ils ne peuvent continuer ainsi.

17
Père Éternel, j’envoie ton Esprit,
j’envoie, Père Éternel,
au nom de Jésus,

18
oui, Jésus est mon Roi,
oh oui, que je sers, Père Éternel,
mon Frère.

19
Père Éternel,
on est là à te donner notre vie
et on fait face à ça, hein?

20
À ça! À des attaques frontales!
Ô Père Éternel, montre-toi,
manifeste-toi.

21
Va à leur rencontre, oh,
afin qu’ils cessent d’aller
à l’encontre de ton Esprit,
à l’encontre de ton oeuvre, oh oui;
car la chair est vivante.

22
Pourquoi? Pourquoi?
Père Éternel, Père Éternel.
Je suis en colère,
en colère, mon Père.

23
Oh oui, ma colère, Père,
ah oui, je suis en colère,
oh, et ma tristesse est grande,
oh, oh, oh, davantage
que ma colère.

24
Je connais ton Esprit,
je connais la main de mon Dieu,
oh, agis, agis, agis.

25
Viens nous défendre.
Que nous reste-t-il
si tu ne nous défends pas?

26
Que me reste-t-il
si tu n’es pas là pour me délivrer
au jour de la détresse?

27
Quelle est ma force?

28
Oh, quelle est ma force
si tu ne peux me délivrer?
si celui que je sers
ne peux me délivrer?

29
oh oui, de l’affligeur?
de l’accuseur?

30
à mordre,
à mordre tes fils,
à mordre tes filles?

31
Montre-toi! Je commande
les oeuvres de ta main,
Père Éternel.

32
Vas-tu nous laisser
dépérir ainsi?

33
(Prophétie de Dieu.)

34
Calme ta colère.
Calme ta colère.
Calme. Calme. Calme.

35
Mettez-moi de la sorte à l’épreuve.
Oh-oh-oh! Dit l’Éternel.

36
Mettez-moi de la sorte à l’épreuve.
Oh-oh-oh! Faites appel à moi, oh,
en toutes choses.

37
Fais-moi appel. Ah oui!
Crois-tu que ma balance
soit injuste?

38
Crois-tu que ma main
ne sait point apaiser les choses?
que ma mesure ne peut
évaluer les causes?

39
J’en sais bien plus
que tu n’en sauras.
Calme, calme, calme.

40
Ton coeur est à moi,
ma main est sur toi;
mais calme la colère
et je serai à assécher tes larmes.

41
Oh oui, l’affliction sera là, oh oui,
mais je sécherai tes pleurs.

42
(Deuxième prière à Dieu.)

43
(Pleurs longs et intenses.)

44
Père! Mais pourquoi?
Pourquoi laisser l’affliction?

45
Père!  © ℗


Copyright © 2017 ℗ Tous droits réservés
Publié par Guylaine Roy
À propos


 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s