Livre 2017 Chapitre 66 L’affliction me submerge — Extrait de «La Sainte Bible se continue»


1h8XgNgw_400x400

«N’y a-t-il ici aucun prophète de l’Éternel, par qui nous puissions consulter l’Éternel?»
(2 Rois 3 : 11)

Oliver Roy, prophète de Dieu, est là pour vous permettre de consulter Dieu. Nul besoin de consulter les diseuses de bonne aventure, demandez à Oliver Roy de consultez Dieu pour vous par une prière personnelle ou par une prédication privée :  loyaloliver@hotmail.com

Aidez l’oeuvre du prophète de Dieu, d’un saint homme de Dieu, et l’Éternel, le Très-Haut Dieu, vous donnera une récompense (Matthieu 10 : 41)
Merci de votre don. Aidez-moi à prêcher l’Évangile avec vos offrandes aujourd’hui même! Soyez assurés que chaque montant, aussi petit soit-il, est une bénédiction. Pour apporter votre soutien financier à La Sainte Maison de Dieu, vous pouvez envoyer un Transfert électronique en ligne au moyen de votre institution financière à l’adresse courriel suivante :   loyaloliver@hotmail.com


 English: 2017-66 

  Précédent : 2017-65   

  Suivant : 2017-67

Livre 2017   /   Book 2017


L’affliction me submerge

Prière à Dieu
prononcée dans la grande assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 21 août 2017 à 14 h 14
Région de Montréal, CANADA
Durée : 5 m 41 s
Enregistrement : ROY0565G4, PRI-PELO0136

Enregistrements, transcription, édition,
traduction en langue française et publication par
Guylaine Roy (GROY) © 2017

____________

66 (Prière.)

2
Si je vis,
c’est pour Christ que je vis.
Si je meurs,
cela m’est un gain.

3
Père, si seulement
tu m’amenais auprès de toi
afin de me libérer

4
des contraintes de ce monde,
des contraintes de ce corps,
des contraintes qui contraignent.

5
Oh, mon corps est à toi.

6
Mon esprit,
je le mets à ton service;
mais défends-moi.

7
Défends-moi, mon Père.
Défends-moi.
Défends-moi comme
je ne pourrais le faire.

8
Honore-moi comme
personne ne le peut.
Donne-moi la force
d’endurer tes volontés.

9
Ah oui, le fardeau est grand.
Ah oui, les distances sont grandes.

10
Ah, tu m’as donné la force.
Ma force n’est point détresse;
car Christ est ma force;

11
et le Christ vit en ce jour
et il intercède, oh oui,
à m’aider à toucher à Dieu.

12
Je t’aime, Père,
mais ne laisse pas les gens
nous blesser ainsi.

13
J’ai mal tu sais,
mais c’est quand je suis faible
que je sais que je suis fort.

14
Oh oui, quand l’affliction
me submerge et que
je résiste encore, oh, que
j’endure davantage pour Christ,

15
c’est ainsi que je sais
que ma force
n’est point détresse,

16
oh, et que Christ vit en moi,

oh oui, à combattre
le bon combat.

17
Oh, je t’aime, Père. ©
 ℗


Copyright © 2017 ℗ Tous droits réservés
Publié par Guylaine Roy
À propos


 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s