Patience, Douceur, Colère — «Saintes Écritures» Livre 2017, Chapitre 70


1h8XgNgw_400x400

«N’y a-t-il ici aucun prophète de l’Éternel, par qui nous puissions consulter l’Éternel?»
(2 Rois 3 : 11)

Oliver Roy, prophète de Dieu, est là pour vous permettre de consulter Dieu. Nul besoin de consulter les diseuses de bonne aventure, demandez à Oliver Roy de consultez Dieu pour vous par une prière personnelle ou par une prédication privée :  loyaloliver@hotmail.com

Aidez l’oeuvre du prophète de Dieu, d’un saint homme de Dieu, et l’Éternel, le Très-Haut Dieu, vous donnera une récompense (Matthieu 10 : 41)
Merci de votre don. Aidez-moi à prêcher l’Évangile avec vos offrandes aujourd’hui même! Soyez assurés que chaque montant, aussi petit soit-il, est une bénédiction. Pour apporter votre soutien financier à La Sainte Maison de Dieu, vous pouvez envoyer un Transfert électronique en ligne au moyen de votre institution financière à l’adresse courriel suivante :   loyaloliver@hotmail.com


 Précédent : 2017-69   

  English: 2017-70   

  Suivant : 2017-71

Livre 2017   /   Book 2017


  Patience, douceur, colère

Prophétie de Dieu
prononcée dans la grande assemblée
des saints de Dieu

Enregistrée le 3 septembre 2017 à 21 h 53
Montréal, CANADA      Durée : 12 m 23 s
Enregistrement : ROY0568G6, PRO-PELO0139

Enregistrements, transcription, édition,
traduction en langue anglaise et publication par
Guylaine Roy (GROY) © 2017

____________

70 (Prophétie de Dieu.)

2
Laisse ta patience
accomplir son travail
avec perfection.

3
Laisse ta patience
oui s’étirer davantage!
davantage.

4
Ne laisse pas
ta patience s’écourter.
Ne la laisse pas s’en aller.

5
Sois patient, sois patient;
car j’arrive au galop!

6
Je fais justice aux humbles.
Je fais justice aux fils
qui écoutent.

7
Écoute-moi, entends-moi,
prête l’oreille
et allonge un peu plus

8
la patience que tu as
déjà mise à l’épreuve,
la patience que tu as
déjà donnée.

9
Rajoute, rajoute, rajoute,
et tu verras, tu verras
qu’en ajoutant patience,
qu’en ajoutant douceur…

10
Ajoute douceur,
ajoute douceur,

11
condamne colère,
ajoute patience,
étends patience,

12
étends ta patience
dans la douceur
de mon Esprit.

13
Oh, la colère,
j’en conviens…
j’en conviens.

14
Oui la colère,
elle monte à la tête.

15
La colère,
elle va dans les membres, oui;
oh, quand l’âme est affligée, oui;
mais non!

16
Fais jaillir la patience!
fais jaillir la douceur,
mon enfant.

17
Plus de douceur
et de patience,
oh, et bientôt…

18
Bientôt, bientôt,
je te donne la victoire,
je te fais justice,

19
car je ne suis pas un homme, non,
je ne suis pas un Dieu sournois,
je suis un Dieu pur,

20
un Dieu de vérité,
un Dieu d’amour;

21
mais ajouter plus de patience,
plus de douceur.

22
Je te le dis, fais-le.
Fais-le. Je te commande
de faire ça.

23
Je te le commande.

24
Je te le commande.
Je te le commande
pour ton bien.

25
Je te le commande
pour que tu gardes,
oui, ma Parole

26
et, que tu puisses
continuer de récolter
les bénédictions
qui sont à ta porte.

27
À ta porte, mon fils.
À ta porte, mon fils!
Oh, à ta porte.

28
Prie-moi davantage.
Prie-moi plus.
Prie-moi d’apaiser ta colère
et, d’injecter patience et douceur.

29
Invoque-moi et tu verras
si ta colère est toujours là.
Oh mon Esprit, mon Feu
consumera ta colère;

30
mais prie-moi, prie-moi,
prie-moi davantage.

31
Oui, oui, la marche est dure,
je le sais; mais je connais
tes capacités.

32
Porte ce fruit.
Porte ce fruit.
Je te le commande.

33
Oui, quand tu verras
la colère monter,
oui, invoque-moi, invoque-moi,

34
oh. et j’enverrai
des écluses d’apaisement,
oh oui, afin de la retirer.

35
Oui, ne vaut-il pas
mieux aimer?
ne vaut-il pas
mieux douceur et patience?
que colère et amertume?

36
Je veux ce fruit de toi.
Oh oui, je le sais que tu le peux.
Oh oui, invoque-moi
et tu connaîtras mon apaisement.

37
Tu l’as déjà connu
et je veux que
tu le connaisses davantage;
mais invoque-moi.

38
Invoque-moi,
oui, ce lait d’apaisement
qui t’apaisera à chaque fois,
à chaque fois.

39
C’est par la paix, mon fils,
que tu vaincras.
C’est par la joie
que tu vaincras.

40
C’est par la patience
que tu vaincras
et, la douceur
que tu vaincras.

41
Ah oui, ça peut sembler,
oh, contraire à la logique,
mais c’est ainsi, c’est ainsi.

42
Oui, je connais.
Je connais, mon fils, oui.
Je sais.

43
Reste fort, garde ta foi, oh,
ajoute patience, ajoute douceur
et tu conquerras plus de choses
que tu ne l’imagines,

44
plus de choses que tu ne l’imagines
parce que l’Éternel, ton Dieu,
te l’a dit ce soir;

45
car c’est le bon moment
pour te dire ça. ©
 ℗


Copyright © 2017 Tous droits réservés
Publié par Guylaine Roy
À propos


 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s